Waste reduction
Réduction
des déchets

Search

Réduction des déchets

commitments
Champs à renseigner
Texte

Nous travaillons à supprimer totalement nos volumes mis en décharge en optimisant de façon continue notre rendement et ceux de nos agriculteurs, ainsi qu’en trouvant des utilisations alternatives pour nos coproduits. Nous contribuons ainsi à l’objectif global des Nations Unies visant à réduire de moitié le volume des déchets alimentaires à l’échelle mondiale d’ici 2030. Nous nous efforçons également de limiter les déchets issus de nos emballages en utilisant uniquement des sacs et des bâches recyclés et entièrement recyclables en collaboration avec nos clients.

Malt expertise
0
Landfield by 2030
>
50
%
Packaging recycled or reused by 2030
Champs à renseigner
Texte

À l’échelle mondiale, près d’un tiers de la nourriture est gaspillée. Un rapport réalisé récemment par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) indique que les déchets alimentaires ont contribué (entre 8 % et 10 %) aux émissions mondiales de gaz à effet de serre entre 2010 et 2016. L’objectif de développement durable numéro 12 des Nations Unies vise à diviser par deux le volume de déchets alimentaires par habitant à l’échelle mondiale aussi bien au niveau des acteurs du commerce de détail que des consommateurs individuels, ainsi qu’à réduire ces déchets dans les chaînes de production et d’approvisionnement d’ici 2030.

En tant que producteur de malt, nous revalorisons la majorité des « déchets » issus de nos traitements sous la forme de coproduits. Les flux de déchets organiques, comme la petite orge ou les chaumes du malt, sont utilisés en tant que fourrage pour l’alimentation du bétail, car ils sont riches en protéines. Les autres flux de déchets sont utilisés en tant qu’engrais ou biomasse, et contribuent à la production d’énergie sur nos propres sites ou des sites externes.

Champs à renseigner
Texte

En ce qui concerne les déchets issus des emballages, le fait de transporter nos produits autant que possible en vrac dans des camions, des bateaux, des barges et des wagons nous permet d’utiliser de très faibles quantités d’emballage dans le cadre de nos flux de produits de l’agriculteur au consommateur. Dès lors que cela n’est pas possible en raison du manque d’installations du côté des clients, le malt est placé dans des sacs de 25/50 kg, des big bags ou dans des conteneurs équipés de bâches. Ces sacs et ces bâches sont composés principalement de polypropylène et de doublures en LDPE, déjà 100 % recyclables.

Tout en nous efforçant d’atteindre notre objectif interne de suppression des mises en décharge d’ici 2030, nous envisageons d’aider nos clients à rechercher des solutions permettant de réduire leurs besoins en matière d’emballage et de recycler les matériaux d’emballage. Nous veillerons également à ce que l’ensemble des emballages soit fabriqué au moins partiellement à partir de matériaux recyclés. Dans certains pays, nous avons déjà rejoint des programmes de recyclage nationaux, tels que REPAK en Irlande, et nous envisageons de participer à d’autres initiatives de ce type dans tous les pays du monde.

actions
Champs à renseigner
boortmalt goals