Search

Agriculture

Agriculture

Crop Intelligence

CropIntelligence
Champs à renseigner
Texte

Au cours des dernières décennies, nous avons pu constater de visu les risques et les défis importants qu'impose le changement climatique au secteur agricole. Par la suite, nous avons activement recherché des moyens d'atténuer ces risques et de nous y adapter pour améliorer notre résilience tout au long de notre chaîne d'approvisionnement.

Nous nous sommes engagés avec un partenaire externe en 2019 pour lancer un projet pilote visant à tester l'utilisation de l'imagerie satellitaire comme outil d'intelligence des cultures. En utilisant la technologie avancée de télédétection NDVI et EVI et en la reliant aux données météorologiques, les plates-formes de surveillance fournissent des rapports hebdomadaires sur le développement des cultures, des tendances à jour des précipitations et des températures, et une modélisation des cultures par extrapolation qui peut identifier les problèmes de rendement et de qualité potentiels à la récolte. Le projet pilote a eu lieu en Irlande en raison de la chaîne d'approvisionnement étroitement intégrée que nous y opérons, et les premiers résultats ont été très positifs.

En utilisant les résultats de ce premier pilote, nous travaillons maintenant en étroite collaboration avec notre partenaire pour développer davantage ces outils en poursuivant la deuxième année du projet pilote. En comparant les rendements réels d'orge récoltés dans les champs du projet pilote aux valeurs NDVI enregistrées, l'objectif final est de développer un futur modèle de prédiction du rendement de l'orge. De plus, nous développons également un tableau de bord numérique qui surveillera des informations précieuses et hébergera un système d'alerte précoce qui fournira des alertes sur tout risque ou menace potentiel pour les cultures d'orge brassicole dans le sol. L'objectif de ces outils est d'améliorer les rendements et la qualité de l'orge cultivée par nos agriculteurs, et à son tour de réduire la consommation d'eau et de minimiser le gaspillage alimentaire. Cela ne protégera pas seulement leurs moyens de subsistance et profitera à leurs communautés respectives, cela augmentera également la résilience de notre chaîne d'approvisionnement au changement climatique.