Search

RSE

RSE

Boortmalt installe la solution innovante et écoénergétique de Qpinch dans son usine d’Anvers

Télécharger les images
QP inch
Champs à renseigner
Texte

Boortmalt installe la solution innovante et écoénergétique de Qpinch dans son usine d’Anvers et conclut un accord de partenariat mondial

  • La réduction des émissions de CO2 constitue l’un des 4 principaux objectifs de Boortmalt en termes de durabilité. Le groupe s’est fixé pour objectif de réduire ses émissions de 42 % d’ici à 2030.
  • Comme dans toutes les industries de transformation, la chaleur représente la majeure partie de la consommation d'énergie de Boortmalt. Or, à l’heure actuelle, elle est principalement produite à l’aide d'énergies fossiles.
  • La technologie de Qpinch réduit considérablement cette consommation thermique en récupérant la chaleur résiduelle et en la réintroduisant dans le processus. Cela se traduit ainsi par une réduction des émissions de CO2 et des coûts d’exploitation.
  • Le transformateur constituera la toute première mise en œuvre de ce type dans l’industrie agroalimentaire.


Boortmalt, la première malterie au monde, a annoncé son projet de mettre en œuvre la technologie écoénergétique de Qpinch dans sa principale usine, la plus grande à l’échelle internationale.


La technologie de récupération thermique de Qpinch, révolutionnaire et brevetée, transforme la chaleur résiduelle et la convertit en chaleur utile, à des températures plus élevées, afin de la réintroduire dans le même processus. La réduction ainsi obtenue de la consommation d'énergie permet aux usines de maintenir leur rendement avec des coûts énergétiques inférieurs et une diminution des émissions de CO2.


Contrairement à la plupart des autres technologies de pompes à chaleur industrielles, la nouvelle solution, mise au point avec l'aide du professeur Chris Stevens, directeur du département SynBioC à l’Université de Gand, utilise une réaction chimique réversible. Cela élimine la difficulté d’avoir à récupérer de grandes quantités de chaleur résiduelle qui ne serait sinon pas exploitée.


Ce processus s’inspire du système énergétique présent dans toutes les cellules vivantes des êtres humains, des animaux et des plantes : le cycle ATP-ADP. (ATP et ADP désignent respectivement l’adénosine triphosphate et le diphosphate.) En imitant ce processus à plus grande échelle, à savoir à l’échelle industrielle, et avec une réaction de chimie inorganique, Qpinch élève la température de la chaleur résiduelle de 50 à plus de 100 °C.


Selon Yvan Schaepman, Directeur général du groupe Boortmalt : « La réduction de nos émissions (SCOPE 1 et 2) de 42 % d’ici à 2030 afin de nous aligner sur l’Accord de Paris, qui vise à limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, est l’un de nos principaux objectifs. En tant que premier malteur mondial nous jouons un rôle majeur dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement de la bière et du whisky.  Depuis des années, nous travaillons dur pour réduire nos émissions, en nous efforçant de devenir le malteur le plus efficace au monde. Nous sommes déterminés à poursuivre dans cette voie et toujours à l'affût de solutions novatrices telles que celle de Qpinch. »


Le travail d’ingénierie du premier transformateur a débuté. Il devrait être installé dans la malterie de Boortmalt d’ici la fin 2022.
Lorsqu’il sera opérationnel, le transformateur permettra d'éviter jusqu’à 7 500 tonnes d'émissions de CO2 par an, soit l'équivalent de près de 5 000 véhicules particuliers de petite taille.


Gert Van Laer, Responsable Projets et actifs pour l’Union européenne, s’est exprimé à ce sujet : « Nous avons découvert la technologie de Qpinch alors qu’elle était encore en cours de développement, en 2017. Nous avons immédiatement perçu son potentiel et l’opportunité d’effectuer un prodigieux bond en avant sur le plan de l’efficacité énergétique et de la réduction de nos émissions, et nous avons commencé à en parler. »


Et Koenraad Dumont, Responsable de l'innovation et des activités commerciales, d'ajouter : « À l'avant-garde de la technologie, nous abordons avec Qpinch un niveau supérieur. Avec l'accord de partenariat, nous souhaitons intégrer la technologie dans nombre de nos malteries à l'échelle mondiale, ainsi que chez nos clients et concurrents, exploitant ainsi l’impact potentiel de nos solutions novatrices sur le secteur de la malterie. »


« Le développement de la technologie n'est pas une fin en soi », explique Wouter Ducheyne, Directeur général et co-fondateur de Qpinch. « Nous souhaitons aider l’industrie à atteindre l’objectif "zéro émission nette" plus rapidement et, dans le même temps, à réduire ses coûts. Avec un chef de file comme Boortmalt, nous avons l’opportunité de développer davantage notre technologie pour l’ensemble de l’industrie agroalimentaire. Nous souhaitons être acteurs du changement et aider les entreprises du secteur agroalimentaire à atteindre leurs ambitieux objectifs sur le plan climatique.»